Tourisme et parapluies

Durant mon voyage en Chine, j’ai remarqué que malgré l’absence évidente de pluie, beaucoup s’encombraient d’un parapluie.

J’ai rapidement compris qu’il n’est pas de très bon ton d’avoir le teint halé au pays de Mao. La blancheur est de rigueur, le ridicule ne tue pas et l’ombrelle fait son retour dans les cours impériales.

La « skin-lightening economy » (les industries liées au blanchiment de la peau) n’a qu’à bien se tenir, les parapluies attaquent en masse !

 

IMG_4246 IMG_4757 IMG_4762 IMG_4955 IMG_5678 IMG_5679 IMG_5764  IMG_5787 IMG_6278

love and share Tweet about this on TwitterShare on Facebookshare on TumblrPin on PinterestGoogle+